Biographie en détail Cliff Burton Cliff Burton

En quelques mots

Cliff Burton

Cliff Burton

Un accident, une mort brutale et Cliff Burton rentre dans la légende. Un paradoxe pour un musicien discret mais extrêmement talentueux qui lui vaut sa renommée aujourd'hui encore et dont la vie et la personnalité sont bien peu connus du public...

Nom : Clifford Lee Burton
Né le : 10 février 1962 (décédé le 27 septembre 1986)
Né à : Castro Valley, CA (décédé à Ljungby, Suède)
Taille : 1,85 m
Poids : 77 kg
Yeux : marrons
Cheveux : bruns
Statut : célibataire
Instrument : basse/backing vocals

Un peu d'histoire...

Cliff est né le 10 février 1962 de deux hippies de San Francisco. Il fait ses premiers pas dans des groupes aussi variés que Ez Street, Angels Of Misfortune et Chicken Fuckers avec Jim Martin (ex-Faith No More).
Il devient ensuite le bassiste de Trauma avec Donny Hillier (voc.), Ross Alexander (guit.), Michael Overton (guit.) et Kris Gustafson (batt.). Leur titre "Sucha Shame" figure sur la compilation "Metal Massacre Vol.II" (1983).

Brian Slagel (de Metal Blade Records), l'ami de Lars, découvre Cliff et son groupe le 28 octobre 1982 au cours d'un concert au Troubadour de Los Angeles. Slagel soufflera son nom lorsque Lars se mettra en quête d'un nouveau bassiste pour remplacer Ron McGovney.

Lars assiste alors à un concert de Trauma (au Whisky-A-Go-Go en novembre 1982) et harcele le bassiste afin qu'il rejoigne Metallica. Cliff refuse (Metallica changera même ses bases de Los Angeles à San Francisco pour le pousser à accepter) jusqu'à une jam le 28 décembre avec le groupe. Le 5 mars 1983, Cliff fait son premier concert avec Metallica au "The Stone" de San Francisco.

Entre le 5 mars 1982 (à San Francisco) et le 26 septembre 1986 (à Stockholm) - c'est à dire trois ans et demi de la vie de Metallica -, Cliff participera à quelques démos, jouera sur "Kill'em All", "Ride The Lightning" et "Master Of Puppets". Sans oublier les tournées qui ont suivis ces albums : le "Kill'em All For One Tour" (1983), le "Ride The Lightning Tour" (1984-85), Castle Donington (1985), le "Damage Inc. Tour" (1986) et le "Master Of Puppets Tour" (1986).

A noter aussi sa participation aux Spastik Children, groupe parallèle formé en 1984 par James (batterie), Fred Cotton (chant), Jack McDaniels (guit.) et Jumbo (basse). En 1985, Cliff remplace Jumbo et fera quelques dates ici et là (février 1986, août 1986...).

Amoureux de la musique depuis tout jeune, Cliff a eu une formation classique (violon ou piano selon les versions). Très éclectique, il écoute de tout depuis toujours : classique, blues, jazz et country... Si les horsemen ont étendu leur goûts musicaux au début des années 90, Cliff avait déjà une longueur d'avance : Lynyrd Skynyrd, Black Sabbath, Misfits, Thin Lizzy ou ZZ Top étaient ses groupes de chevet.

Kirk [1999] : "Vers 1985, Cliff m'a fait découvrir de la musique classique. J'ai commencé à en écouter et à en jouer pas mal. Après, je suis passé à des groupes comme The Police, grâce à Cliff encore une fois, qui était un grand fan."

Le 27 septembre, le bus qui conduit le groupe à Copenhague, prochaine étape de la tournée européenne, glisse sur une plaque de verglas. Le bus dérape et se retourne. Cliff meurt dans cet accident de la route.

L’enterrement a lieu à San Fransisco, le 7 octobre 1986. "Orion" illustre la fin du service funéraire. Une manière élégante de rendre hommage au musicien par un morceau sur lequel il exprime tout son talent.

Kirk [1996] : "Chaque album fait par Metallica depuis sa disparition est une forme d'hommage."

On gardera de lui cette image d'un bassiste pas vraiment à la dernière mode (pattes d'eph, chapeaux de cowboy...), cambré sur sa basse, délivrant des riffs avec le talent qu'on lui connaît.

James [1993] : "Il était sauvage, hippie, sous acide, porteur de pattes d'eph'. Il connaissait le business, et tu ne pouvais pas l'en**ler. Je voulais avoir ce respect qu'il dégageait. Nous l'avons chambré tous les jours à propos de ses pattes d'eph'. Il ne faisait pas attention. "C'est ce que je porte. Fuck you". Il adorait la musique. Il était vraiment intelligent. Il m'a beaucoup appris en ce qui concerne l'attitude."

La mort de Burton a indéniablement laissé un gros traumatisme au sein du groupe en particulier pour James dont certains pensent qu'il ne s'en est jamais vraiment remis. Mais la perte d'un ami dans un accident d'une telle laisse des traces à vie...

Metallica a récemment rendu hommage à ce grand musicien à l'allure décalée pour son époque en interprétant pour la première fois en live une version intégrale d'Orion. James conclut même par un "And God bless Mister Cliff Burton" on ne peut plus émouvant.

Cliff Burton était sans conteste un musicien au talent exceptionnel, le monde du métal le regrette encore aujourd'hui, mais nous sommes sûrs d'une chose, ce qu'il a fait avec Metallica, les fans ne l'oublieront pas ! En effet, pour les fans et pour le groupe lui-même Cliff est toujours dans les esprits !

Sélectionnez un portrait